Prenez-vous en main pour épurer les toxines accumulées dans votre organisme. Cinq astuces qui vont faire repartir votre métabolisme et « alléger » votre corps des substances inutiles.

I.             Etape 1 : s’hydrater

Le corps est essentiellement composé d’eau

On retrouve l’eau dans l’ensemble du corps, dans chaque organe, chaque cellule. Ce composé représente environ 65% du poids corporel d’un adulte en fonction de son sexe, de son âge… afin d’optimiser le fonctionnement de l’organisme et maintenir son état d’équilibre appelé homéostasie, il faut conserver une teneur en eau dans le corps. L’équilibre hydrique du corps est fonction des entrées et des sorties d’eau subies. Ainsi, les principales sorties d’eau sont la production de sueur, les pertes d’eau fécales (environ 200ml/jours chez un adulte), les pertes d’eau urinaires (entre 500ml/jour et plusieurs litres chez l’adulte), et les pertes d’eau insensibles (respiration pulmonaire, respiration de l’épiderme…). Toutes ces sorties cumulées représentent plusieurs litres d’eau utilisées pour maintenir nos fonctions vitales (métabolisme de base) et notre niveau d’activité durant la journée. Vous pouvez comprendre que les entrées seront donc capitales pour maintenir un bon équilibre.

Concernant les entrées d’eau il y a une petite quantité d’eau métabolique qui est produite à l’intérieur même de votre organisme (environ 300 ml/jour). Mais cette production endogène est insuffisante ; d’où l’importance d’apporter de l’eau via l’alimentation et l’hydratation.

Les besoins en eau sont apportés à 80 % par l’hydratation et à 20% par l’eau contenue dans les aliments solides. Il est recommandé de boire environ 3 l/jour à adapter en fonction du contexte environnemental (température externe, hygrométrie, saison…) et de votre niveau d’activité physique.

Enfin, pour les personnes sujettes à la rétention d’eau, il faut savoir que s’abstenir de boire pour ne pas faire de rétention d’eau provoque l’effet inverse. En effet, si vous privez votre corps d’eau ou qu’il n’en a pas assez son reflexe va être de la retenir et donc de s’engorger. Ainsi, plus vous buvez plus vos éliminez !!! Si vous souhaitez entreprendre une démarche d’épuration des déchets accumulés dans votre organisme il est important de rétablir cet équilibre hydrique avec de l’eau ou des boissons dépuratives. Il est recommandé de consommer des eaux minérales, des eaux de sources et de varier leur nature.

Afin d’optimiser les résultats, pendant cette cure il est fortement déconseillé de consommer toutes sources de caféine, théine, alcool. Stop aux pauses café, thé noir ou autre source de théine et aux apéros ! Faites place aux tisanes et thé vert à consommer chaud ou froid. Et pour les apéros, une eau minérale gazeuse avec une tranche citron vous permettra de profiter de vos amis sans scrupules !

Une fois cette habitude instaurée dans votre quotidien vous en ressentirez même le besoin. L’hydratation ne fait pas tout même si elle est essentielle. Il va falloir regarder aussi du côté de votre équilibre alimentaire. Consommez-vous assez de fibres ? Avez-vous un transit régulier ? Avez-vous des troubles digestifs ?…

Dans les étapes suivantes notre attention va donc se porter sur ces différents aspects. Et pour commencer le second élément clef de l’élimination est directement lié à l’ingestion d’une quantité suffisante de fibres dans l’alimentation.

II.           Etape 2 : consommer des fibres

Les fibres votre atout minceur, c’est souvent ce qu’on nous répète… oui mais pourquoi ?

Les fibres se trouvent dans les glucides, principale source d’énergie de notre organisme. Il s’agit des formes les plus complexes de glucides. Il en existe 2 grandes catégories : les fibres solubles et les fibres insolubles.

Les fibres solubles qui se dispersent facilement dans l’eau et forment des « gels ». On peut citer en exemple : le chitosan, les fructanes, les musilages, les pectines et les gommes. On les retrouve dans les fruits, légumes, légumineuses et certaines céréales (orge,

seigle…). Elles participent à la santé de la flore intestinale et régulent la glycémie dans le sang.

Les fibres insolubles qui ne peuvent se disperser dans l’eau ; stimulent et facilitent le transit. On les trouve principalement dans les céréales complètes, les feuilles, les racines, les graines oléagineuses, ainsi que dans la peau des fruits et légumes. Les plus connues sont : la cellulose, la lignine, et l’hémicellulose. Elles sont connues aussi pour augmenter l’élimination des substances cancérogènes.

Enfin, les fibres augmentent la sensation de satiété … ce qui est toujours intéressant à savoir dans les démarches de régulation du poids !

Maintenant vous vous demandez où trouver facilement des fibres ?

Rien de plus simple, déjà en choisissant vos aliments quand vous faites vos courses :

  • des crudités (salade, concombre, céleri branche, …)
  • des aliments complets (pâtes, riz, pain avec farine intégrale, patate douce …)
  • des légumineuses
  • des légumes verts (poireaux, épinards, cardons…)
  • des fruits riches en fibres (pomme, noix coco fraîche…)
  • et la solution facile et pas chère du son d’avoine, son de blé

ATTENTION : Pour les personnes sensibles des intestins éviter de consommer des crudités, du son de de blé et privilégiez la consommation de fruits et légumes cuits. En effet, l’excès de consommation de fibres peut irriter la paroi intestinale !

Le bon fonctionnement du système digestif ne dépend pas que des intestins même si c’est là que réside la quasi-totalité de l’absorption des nutriments. Il faut aussi que les organes en amont soient opérationnels. Bien souvent c’est le foie qui « s’encrasse » et perd en efficacité. Mais rien d’irrémédiable fort

Heureusement ! Vous allez voir dans la partie suivante comment vous pouvez le nettoyer facilement et en peu de temps.

III.              Etape 3 : Nettoyer le foie

Pourquoi nettoyer son foie ? Tout le monde le sait le foie fait partie intégrante du système digestif mais son rôle ne se réduit pas à cela. Il est joue aussi un rôle dans la gestion des toxines de l’organisme. Ainsi, celui-ci se voit parfois « envahit » par un cumul de toxines qui vont peu à peu réduire ses capacités de fonctionnement. L’idée ici est donc de rendre à cet organe ses fonctionnalités afin de se sentir mieux !!! Vous pouvez effectuer ce nettoyage en cas d’état de fatigue chronique ou aux changements de saison début de printemps ou d’automne, périodes durant lesquelles les variations de températures affaiblissent l’organisme et nous exposent à divers virus. Alors autant nous fortifier plutôt que tomber malade…

Je vous propose ici trois possibilités simples et efficaces pour des budgets différents :

Option 1 : Tisane de soucis (€)

Méconnue maintenant les tisanes de soucis étaient pourtant utilisées pour calmer les troubles menstruels mais aussi et surtout les troubles digestifs et hépatiques. Vous pouvez donc pendant une vingtaine de jours avant d’allez-vous coucher vous faire une cure de tisane.

Option 2 : A base de citron bio (€€)

Le citron aide le foie de deux façons : il stimule la production de la bile et il facilite la décomposition des graisses et leur évacuation. La digestion est ainsi plus efficace. En outre, ses propriétés diurétiques stimulent l’activité rénale et aide à l’élimination des toxines.

Le rituel du matin …

Commencer par boire un grand verre d’eau puis préparer sa boisson coup de fouet :

  • 2 cuillères à café de pellotes de pollen bio (riche en acide aminés)
  • ½ cuillère à café de Nigari (Chlorure de magnésium)1
  • ½ cuillère à café de vinaigre de cidre ou de jus de citron
  • ½ cuillère à café de miel
  • A mélanger dans un mug d’eau tiède

Et seulement 30 minutes après prenez votre petit déjeuner

Ou le shooter du soir …

Mélanger ½ jus de citron avec 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

1 Chlorure de magnésium : les ions magnésium aident à fluidifier le sang et à assouplir les vaisseaux, calment les nerfs. Régularise le rythme des battements du cœur, stimule le bon cholestérol, réduit le taux de triglycérides… (Ne pas en boire plus d’un verre par jour).

Option 3 : Un mélange de plantes (€€€)

Un mélange de plantes que l’on trouve généralement sous forme d’ampoules. Idéalement constitué de Desmodium, jus de radis noir, artichaut et romarin. Ces différentes plantes ont des intérêts multiples :

  • Le Desmodium qui aide au bon fonctionnement du foie et agit en tant que draineur hépatique.
  • Le jus de Radis noir aide à la circulation biliaire et traite les troubles digestifs.
  • L’Artichaut qui contribue à l’élimination hépatique et rénale.
  • Le Romarin qui améliore la digestion et a des propriétés anti-inflammatoire.

Cette méthode est toute aussi efficace, un peu plus onéreuse mais très simple d’utilisation car il suffit de mettre 1 à 2 ampoules diluées dans de l’eau tous les matins.

A vous de choisir ou de tester les trois dans l’année et de voir ce qui vous convient le mieux !

En parallèle du foie, profitez-en pour prendre soin de vos reins qui eux aussi essayent tant bien que mal de filtrer les impuretés ingérées avec un corps souvent sous hydrater ce qui complique encore plus leur fonctionnement.

IV.             Etape 4 : Nettoyer les reins

Dans la même logique que le nettoyage du foie, on poursuit la cure « détox » en nettoyant les reins. Organes indispensables dans la filtration du sang, des déchets métaboliques et le maintien de l’équilibre intérieur. Il est donc capital d’en prendre soin !

Pour cela je vous propose une solution naturelle… des plantes, que ce soit sous forme de tisane ou plus efficace encore sous forme de concentré en ampoules. Ces fameuses plantes sont les suivantes :

  • le Pissenlit, qui contribue au drainage et à l’élimination rénale.
  • le Sureau, antioxydant puissant, il soutient l’organisme dans ses fonctions d’élimination.
  • l’artichaut, qui participe au drainage et au bon fonctionnement du foie.
  • le bouleau dépuratif et diurétique, contribue à la purification du sang.
  • Queues de cerises, diurétique.

Vous pouvez donc faire d’une pierre deux coups et choisir de drainer l’ensemble de votre organisme en même en seulement 20 jours pour repartir avec un corps en forme. Vous sentirez les changements intérieurs, avec un meilleur fonctionnement, un changement de l’aspect de votre peau et surtout une énergie nouvelle !

Il ne reste donc plus qu’une étape pour remettre à neuf votre organisme … Cette étape est malheureusement souvent oubliée ou négligée mais elle finalise le travail engagé. Il s’agit de relancer votre système lymphatique. En l’activant, celui-ci va optimiser le changement et l’élimination.

V.              Etape 5 : Drainage lymphatique & activité physique

Pour aller plus loin et gommer les défauts de peaux sur les zones « rebelles » vous pouvez ajouter dans votre planning des séances de drainage lymphatique. Par contre, il est capital de les associer à une activité physique afin d’éliminer cette vieille graisse.

Un petit rappel s’impose, histoire qu’on soit sur la même longueur d’onde. Qu’est-ce que le système lymphatique ? Il s’agit du réseau et des organes qui gèrent le système immunitaire. Mais pas seulement, il contribue à la circulation des hormones et des nutriments et permet le drainage des excès de liquide au niveau des tissus. Et oui !!! C’est bien cela mesdames qui vous intéresse, cette fameuse rétention d’eau, les jambes voilées et lourdes …?

Comment agir ?

Vous trouverez là encore des plantes pour vous aider mais la solution la plus efficace que ce soit à des fins thérapeutique ou esthétique reste le massage. Assurez-vous que ce massage soit fait, soit par un kinésithérapeute, soit par une esthéticienne qualifiée et formée. En effet, toutes les esthéticiennes ne sont pas formées au drainage lymphatique. Il existe plusieurs techniques de massages manuels, mais le principe de base reste le même. Cela consiste à effectuer des pressions et des mouvements circulaires plus ou moins important avec les doigts et les paumes de mains. Vous pouvez faire un massage sur les membres inférieurs uniquement ou l’ensemble du corps. Mais quel que soit votre choix, le massage sera effectué de bas en haut pour activer la circulation de la lymphe.

Suite au massage il est important d’une part de bien s’hydrater car comme expliqué précédemment cela aide à éliminer ! Et d’autre part de compléter ce soin par une activité sportive d’au moins 20 minutes sans interruption pour aider l’élimination des toxines libérées par la mécanique du massage.

Vous pouvez faire :

  • De la marche active (sur tapis ou en extérieur)
  • Du fitness avec de préférence un cours cardio (bike, …)
  • Une activité cardio type course à pied, vélo
  • Ou encore de la natation… qui avec l’effet de l’eau vous apportera une sensation de bien-être et de légèreté

En outre, les plantes peuvent accroitre votre confort et vous trouverez cette légèreté grâce au :

  • marronnier d’inde, par ses propriétés fluidifiantes facilite la circulation.
  • vigne rouge, favorise la circulation et donne une sensation jambe légère.
  • ginko, améliore la circulation et la microcirculation.
  • hamamélis, complète le complexe par ses propriétés vasoconstrictrice et astringente.

Notre astuce Bodynsoul, le « cupping maison » : vous pouvez vous équiper d’un petit ustensile sur internet (ventouse, Cf. photo ci-après) pour effectuer votre drainage à domicile. Effectuer des mouvements de bas en haut sur les membres inférieurs en les ayant légèrement enduits d’une huile de massage (huile pour bébé). Effectuer cela 2 à 3 fois par semaines maximum et ne pas faire plus de 3 passages sur la même zone. Résultat apparent en peu de temps et sensation de jambes légères quasi immédiat !

Maintenant à vous de jouer, vous avez toutes les clefs en main pour vous

offrir une cure de jeunesse et de vitalité. Le temps, l’argent, le travail ne sont que des excuses ! Prenez- conscience qu’il s’agit de vous, de votre corps et de votre bien-être. Vous êtes capables d’investir dans des

biens matériels onéreux qui ne sont pas durables, vous êtes capables de surfer sur le net pendant des heures et vous arrivez toujours à faire votre travail, non ? Alors pourquoi ne seriez-vous pas capable d’investir en VOUS ?

Pour mémoire les quelques règles d’or de l’élimination

  • S’hydrater
  • Manger des fibres
  • Assainir le foie
  • Drainer les reins
  • Activer la lymphe
  • Bouger !!!!

Vous l’avez compris ce que l’on ingère impacte directement notre santé. Si vous donnez à votre organisme les bons apports, votre corps s’en portera mieux. Il suffit parfois de peu de choses pour se sentir mieux.

LANCEZ-VOUS et donnez-nous vos impressions postcure sur nos réseaux sociaux.